Non classé

Inédit : Thiot Ingénierie développe une glace représentative d’un grêlon réel

By 18 juillet 2018 No Comments
Thiot Ingenierie met au point une glace représentative d'un grelon reel

C’est un aboutissement après 4 ans de recherche : Thiot Ingénierie en collaboration avec deux laboratoires universitaires, est parvenu à mettre au point une glace représentative des grêlons formés dans l’atmosphère. Une nouveauté qui tend à révolutionner les essais d’impact pour la certification des structures aéronautiques.

Il y a quatre ans, notre équipe R&D déposait le programme IMPAGREL (programme de type RAPID supporté par la DGA), qui s’intéresse à la vulnérabilité des structures aéronautiques civiles et militaires à l’impact de grêlons. Paul Deconinck, un des artisans de ce travail de recherche, nous précise : « Dans le cadre des essais de certification que nous réalisons, et conformément à la norme ASTM-F320, il convient d’ajouter du coton afin de renforcer les grêlons artificiels que nous lancions. Après des tests internes montrant le manque de représentativité de cette « glace armée », nous avons proposé le programme IMPAGREL que la DGA a retenu. L’objectif était donc de mettre au point une glace avec un comportement à l’impact le plus proche possible d’un grêlon réel, afin de garantir à nos clients davantage de fiabilité dans les résultats ».

Une partie de l’équipe R&D de Thiot Ingénierie, impliquée dans le projet. De gauche à droite : Paul Deconinck, Hakim Abdulhamid et Pierre-Louis Héreil.

Les recherches ont ainsi été menées en collaboration avec deux autres laboratoires, l’IGE de l’université de Grenoble et le LaMcOs de l’INSA Lyon pour créer une glace dont le comportement se rapproche du grêlon réel. Différents types de glace ont été testés tout au long de l’étude dans différentes configurations d’impact. Leur comportement a été comparé à celui de grêlons récoltés, ce qui a permis d’élaborer la glace la plus représentative. Ces essais ont également conduit au développement d’un modèle de comportement sous choc fiable et pertinent pour cette glace.

Nos essais de certification :

  • Grêlons jusqu’à D50 à 300 m/s pour les essais standards
  • Possibilité de tirer jusqu’à 1000 m/s dans des configurations spécifiques (vulnérabilité de structures militaires)

Fabriquée et mise en forme au sein-même de notre laboratoire, cette glace constitue désormais une valeur ajoutée pour les essais sur structures aéronautiques civiles et militaires que nous réalisons pour nos clients. Mais pas seulement : cette avancée majeure consolide également notre expertise en modélisation du comportement sous choc de la glace. Des connaissances que nous mettons à disposition de nos clients pour les aider à la compréhension des phénomènes mis en jeu lors d’impact de grêlons.

massa libero. lectus consequat. ipsum quis, felis